Vous êtes ici : Accueil > TERRITOIRES > Dans les territoires > Revalorisons l'herbe de la Bassée

Revalorisons l'herbe de la Bassée

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

actualités

jeudi 08 septembre 2022

échantillons issus de fauche post 1er septembre

mercredi 07 septembre 2022

Dans l’étude préalable au montage du projet, nous avions identifié un intérêt...


L’AMI « Prairies et élevage en Bassée », qu’est-ce que c’est ?

La Bassée est un territoire situé à l’interface de nombreux enjeux à la fois environnementaux mais aussi économiques. De nombreuses activités y prennent place et/ou cherchent à s’y développer (énergie, peuplier, extraction de granulat…).

C’est aussi un territoire marqué par la présence de la Seine et de ses affluents (Orvin, la Voulzie, la Noxe) qui sont à l’origine, avec la gestion des lacs réservoirs, de réguliers et plus ou moins durables, épisodes d’inondation dans le lit majeur (cliquez sur la carte).

Ces crues expliquent largement la manière dont est organisé le territoire avec la préservation des surfaces agricoles en herbe en vallée, elle-même caractérisée par un long corridor boisée qui s’étend de Troyes à Montereau Fault Yonne.

Celui-ci est largement dominé par des bois alluviaux et des peupleraies. Cela est à l’origine d’une biodiversité à forte patrimonialité façonnée par les pratiques anthropiques au fil du temps. Cette dernière est notamment caractérisée par des espèces inféodées aux habitats prairiaux comme c’est le cas pour le râle des genêts ou encore le cuivré des marais.

Le projet en chiffres

> Surface du projet : 1 200 km²

> Surfaces enherbées > 2 000 ha dont 1 400 ha de prairies permanentes

> Espaces naturels sensibles concernés : 40 000 ha

Cela me concerne si ?

Je suis agriculteur sur le secteur de Romilly/Seine, sur le Nogentais, sur le territoire de l’Orvin, de Sézanne du Provinois ou encore celui de la Bassée montoise.

Je suis agriculteur avec des surfaces en herbe ou si j’ai l’intention d’en avoir.

Pérenniser des habitats et des espèces à forte patrimonialité dans un contexte sociétal et économique défavorable ?

C’est tout l’objectif de cet AMI «Prairies et élevage en Bassée». Il vise à identifier des leviers économiques qui redonnent un intérêt durable d’utiliser cette ressource dans le respect et en adéquation avec les enjeux du territoire, soit de :

  • répondre à des enjeux de gestion qualitative et quantitative de la ressource en eau,
  • répondre à des enjeux de préservation de la biodiversité,
  • répondre à des enjeux économiques, de maintien et de développement d’activités agricoles.

La clé pour atteindre cet objectif est de construire une activité agricole rémunératrice capable de répondre aux enjeux environnementaux cités ci-dessus de manière à générer une attractivité pour le renouvellement ou la création d’exploitations. Il sera donc nécessaire d’aller :

  • chercher, et soutenir, les opportunités auprès des filières existantes, ou à créer,
  • chercher, et soutenir, les opportunités auprès des filières courtes et longues,
  • chercher, et soutenir, les exploitants agricoles, et plus largement, les acteurs du territoire qui pourront être moteur,
  • proposer les outils et l’accompagnement nécessaires aux exploitants et aux filières.

Pour y parvenir la Chambre d’agriculture de l’Aube sera accompagnée de ses paires pour la Marne et pour la Seine et Marne, ainsi que par le bureau Marne conseil élevage. Le projet reçoit aussi le plein appui de la Région Grand et de l’Agence de l’Eau Seine Normandie qui en sont les principaux financeurs. On peut noter aussi le soutien de la DREAL Grand-Est comme projet de territoire pour l’accompagnement de la future réserve naturelle nationale de la Seine Champenoise.

CONTACT

Jérôme Chaumontet
Chargé de missions biodiversité et AMI Filières
06 14 43 79 50

jerome.chaumontet@remove-this.aube.chambagri.fr

Prochains RDV

  • 20/09/2022 : Reprise des diagnostics agricoles
  • 29/09/2022 : Comité technique

APPELs à projet / à candidater

  • Collecte d’échantillons de foin fauché/broyé après le 1er septembre pour analyse de la teneur en minéraux et teneur et structure des fibres végétales
    en savoir plus

     
  • Partage des tonnages de foin collecté pour estimation du gisement dans la perspective d’une filière fibre végétale
    en savoir plus