typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2852274fr_FRLes chambres d'agricultureFri, 23 Feb 2024 21:38:22 +0100Fri, 23 Feb 2024 21:38:22 +0100TYPO3 EXT:newsnews-136202Fri, 23 Feb 2024 14:53:00 +0100/!\ Aides aux investissementshttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/aides-aux-investissements-3/A partir du 15 avril, un appel à projet IPAGE ELEVAGE va ouvrir. Préparez votre dossier dès maintenant !Un appel à projet IPAGE ELEVAGE va ouvrir du 15 avril au 15 mai 2024, sur les mêmes modalités que 2023.
  • Vous pouvez d'ores et deja commencez à rassembler les documents pour déposer votre dossier.
  • Attention, si votre projet concerne des démarches d'urbanismes (permis de construire, déclaration préalable), les délais riquent d'être trop court. 
  • Le dépôt des dossiers se fera via la plateforme EUROPAC. 

 

Nous vous communiquerons les AAP de 2024 une fois qu'ils seront en ligne.
Vous pouvez consulter la liste des pièces à joindre l'AAP de 2023, ici


Des questions ?

Camille BUCH, 06 27 61 23 09 - cbuch@remove-this.haute-marne.chambagri.fr

]]>
046-inst-aube
news-138847Thu, 22 Feb 2024 12:26:47 +0100SIA 2024 : présence marquée de nos territoireshttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/sia-2024-presence-marquee-de-nos-territoires/Tandis que le département de la Haute-Marne renouvelle sa présence au Salon de l'agriculture à Paris, celui de l'Aube va y faire ses premiers pas ! Découvrez les programmes >>Le Salon de l'Agriculture à Paris, du 24 février au 3 mars 2024, est un rendez-vous incontournable du monde agricole avec les concitoyens, les consommateurs et tous les amoureux de notre Agriculture Française.

Durant cette semaine festive, dans le Hall 3 nos 2 départements seront largement représentés et animeront les espaces dédiés à chacun et ceux mis à disposition par la Région Grand Est et la Chambre régionale d'agriculture. Chaque départeement aura une séquence de mise en valeur de leurs actions, de leurs producteurs dans leur territoire :

La Haute-Marne animera le mercredi 28 février après-midi  avec le programme suivant :

  • présence de 29 producteurs haut-marnais
  • à partir de 14h : le chef Maxime Gratté, de Bourbonne-les-Bains, effectuera des démonstrations culinaires sur l’espace du cook-show
  • présence de Cécile Foissey sur l’espace forum du Stand Prestige de la Région avec son livre « Marguerite »
  • à 17h : inauguration de l'espace Haute-marne

Retrouvez l'intégralité des animations proposées durant la semaine ici

 

L'Aube animera la journée du jeudi 29 février avec le programme suivant :

  • présence de 18 producteurs aubois
  • pour illustrer la richesse de l'Aube de nombreuses animations proposées par l'Association Cap'C, l'AOP Chaource, les Cidres et jus de pommes du Pays d'Othe, Terres et Vignes de l'Aube...
  • à 12h : inauguration de l'espace Aube

Retrouvez l'intégralité des animations proposées durant la semaine ici

]]>
046-inst-aube
news-135752Thu, 22 Feb 2024 12:25:00 +0100MAEC : des points de vigilance à noter !https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/environnement-reglementation/maec/tout-sur-les-maec/De nombreuses informations avec des échéances concernent plusieurs MAEC : découvrez les >> suivez l'actualité pour être informer rapidement !046-inst-aubenews-138801Wed, 21 Feb 2024 16:23:16 +0100Haute-Marne | Sécheresse 2023https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/haute-marne-secheresse-2023/Demande d’ISN (indemnisation de solidarité nationale) pour les prairies non assurées à faire avant le 20 mars 2024. Les modalités ci-aprèsLa sécheresse 2023 a occasionné des pertes de récolte sur les productions fourragères. Les pertes de récoltes sont calculées par commune à partir d’un indice de pousse des prairies établi par un modèle Airbus. Sont éligibles à l’indemnisation de solidarité nationale (ISN) les exploitations agricoles ayant déclaré pour la campagne TéléPac 2023 des surfaces en prairie sur les communes dont la perte de récolte en production fourragère est supérieure à 30 %. Attention, l’ISN est versée uniquement pour des prairies non assurées.

1. Critères d’éligibilité

Pour être éligible à l’ISN 2023 pour les prairies non assurées, vous devez :

  • être exploitant agricole actif au sens de l’article L. 311-1 du code rural et de la pêche maritime ;
  • avoir déposé une demande unique à la PAC avant la fin de période de dépôt tardif TelePac de la campagne 2023 ;
  • ne pas faire l’objet d’une procédure collective d’insolvabilité, sauf à ce qu’elle dispose d’un plan de sauvegarde ou de redressement arrêté par le tribunal, ou sauf si les difficultés économiques à l’origine de la situation d’insolvabilité résultent des dommages causés par la sécheresse 2023 ;
  • exploiter au moins une parcelle en prairie située sur une des communes suivantes :

Ambonville, Angoulaincourt, Arbot, Autreville-sur-la-Renne, Bourg, Brennes, Bricon, Cerisières, Changey, Charmes, Chassigny, Chatenay-Mâcheron, Chatenay-Vaudin, Courcelles-sur-Aujon, Curmont, Daillancourt, Dampierre, Echenay, Flagey, Giey-sur-Aujon, Grandchamp, Heuilley-le-Grand, La Génevroye, Lanty-sur-Aube, Lavilleneuve-au-Roi, Leschères-sur-le-Blaiseron, Longeau-Percey, Marbéville, Mirbel, Monthéries, Palaiseul, Pansey, Peigney, Percey-le-Pautel, Rivières-le-Bois, Rouécourt, Rouvres-sur-Aube, Saudron, Silvarouvres, St-Broingt-le-Bois, St Loup-sur-Aujon, St-Martin-sur-la-Renne, Vauxbons, Verseilles-le-Bas, Verseilles-le-Haut, Violot
selon l’un des codes culture suivants : LOT, LUZ, MLF, MLG, PPH, PTR, SAI, SPH, TRE, VES.

2. Modalités de dépôt de la demande d’indemnisation

Vous devez télédéclarer votre demande sur l’application AléaNat à l’adresse suivante : https://ecoagri.agriculture.gouv.fr/aleanat

La télédéclaration est ouverte du 20 février au 20 mars 2024 inclus.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter Elise CABY au 03 25 30 79 62 ou par courriel à l’adresse suivante : elise.caby@remove-this.haute-marne.gouv.fr

 

]]>
046-inst-aube
news-138794Wed, 21 Feb 2024 15:51:28 +0100Producteurs de l'Aube, participez à la dynamique départementalehttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/producteurs-de-laube-participez-a-la-dynamique-departementale/Vous souhaitez valoriser vos produits, votre savoir-faire et faire rayonner le département de l'Aube agricole et ses produits : rejoignez la toute jeune association Des Producteurs de l'Aube !Aujourd’hui, bien que plusieurs collectifs ou syndicats spécifiques à une production fonctionnent dans l'Aube, il n'existe aucune structure à but non lucratif à l'échelle auboise réunissant tous les producteurs, toutes productions confondues, pour leur donner une visibilité et pour les représenter dans des instances locales.

Ainsi depuis un an, la Chambre d’agriculture de l’Aube et plusieurs responsables de groupements de producteurs se sont concertés pour évaluer la pertinence d'une association départementale fédératrice et pour en définir les objectifs et les possibles actions. Après plusieurs étapes de concertation, l'Assemblée Générale Constitutive de cette association a eu lieu le 28 novembre 2023 puis la création en Préfecture en janvier 2024. Marie-Laure Savouré Guy, agricultrice productrice de graines alimentaires (Grains de Nature) dans le nogentais en a pris la présidente.

En fédérant les producteurs et transformateurs, l’ambition est de :

  • favoriser l'émergence de dynamiques collectives (participation commune à des évènements, achats groupés, etc.) et de partenariats interprofessionnels
  • promouvoir les activités de diversification agricole, les savoir-faire et les produits des adhérents.

Trois commissions opérationnelles organiseront les actions souhaitées par les adhérents avec l’appui de la Chambre d’agriculture.  

Aujourd'hui, une trentaine de producteurs ont déjà manifesté leur intérêt et échangé leurs idées et besoins. 

Rejoignez-nous en adhérant à l'association et n'hésitez-pas à en parler autour de vous !


Contact
Aurélie PRESTAT, 06 18 87 60 58 - aurelie.prestat@remove-this.aube.chambagri.fr

]]>
046-inst-aube
news-138750Tue, 20 Feb 2024 15:25:09 +0100Directive Nitrates : votre avis sur le Plan d'action régionalhttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/directive-nitrates-votre-avis-sur-le-plan-daction-regional/Participez à la consultation du public jusqu'au 24 février 2024 sur la révision du 6e Plan d'Actions Régional nitratesLe projet d’arrêté établissant le 7ème programme d’actions régional pour la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d’origine agricole pour la région Grand Est est ouvert à la participation du public jusqu'au 24 février 2024 inclus.

Voici les éléments pointés par vos Chambres d'agriculture sur lesquels nous vous invitons à exprimer votre avis via cette consultation :

  • Article 10 : Couverture des sols en interculture longue Compléments et précisions au cas général

4° La couverture des sols pendant l'interculture longue à la suite d’une culture de maïs grain ou de sorgho grain peut être obtenue par un broyage fin des cannes, suivi d'un enfouissement des résidus dans les quinze jours suivant la récolte du maïs grain ou du sorgho grain.

Pourquoi ne pas garder uniquement l'exigence de la BCAE 6 (couverture du sol entre le 15/11 et le 15/02) si la culture qui suit reste en maïs ? cela éviterai la confusion de règles par les agriculteurs.

  • IV - Autres mesures du plan d’actions régional

1° La destruction des prairies permanentes est interdite dans les cas suivants :

La destruction de toutes surfaces en prairies permanentes, depuis le 15 mai 2023, est maintenant soumise à autorisation au titre de la BCAE 1.

  • Article 19 - Mesures renforcées à mettre en œuvre dans les ZAR

5° La succession de deux cultures de maïs ne peut être mise en place qu’une seule fois sur une période de 5 ans. A défaut, un couvert végétal inter-rang doit être implanté sur les îlots de maïs au stade précoce de développement de la culture.

Ce n'est pas conforme à la BCAE 7 !

Donnez votre avis
Retrouvez l’ensemble des éléments sur le site de la DREAL Grand-Est
Vous pouvez transmettre vos observations ou questions par voie électronique à l’adresse courriel suivante : participation.par.nitrates.grand-est@developpement-durable.gouv.fr


Adoptée en 1991, la directive nitrates a pour objectif de lutter contre la pollution des eaux par les nitrates d’origine agricole. Six générations de programme d’actions ont été mises en oeuvre sur le territoire français.

Un programme d’actions national (PAN) a été adopté le 19 décembre 2011 et modifié le 30 janvier 2023 : 8 mesures ont été définies nécessaires à une bonne maîtrise des fertilisants azotés et à une gestion adaptée des terres agricoles dans les zones vulnérables.

Le PAN est obligatoirement complété par un programme d’actions régional (PAR) adapté au territoire précisant les actions complémentaires à mettre en œuvre pour préserver la qualité des eaux.

]]>
046-inst-aube
news-138745Tue, 20 Feb 2024 14:31:09 +0100Biodiversité et bord de champs : action collectivehttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/biodiversite-et-bord-de-champs-action-collective/Les bords de champs, structure de premier intérêt pour la biodiversité fonctionnelle, font l'objet du projet "la biodiversité au cœur des bords de champs" : soyez acteur !Nous lançons cette année 2024 et pour les trois ans à venir une action sur les bords de champs.

Les bords de champs constituent une structure de premier intérêt pour la biodiversité fonctionnelle notamment car ils sont le refuge de nombreux auxiliaires de culture.
Nous souhaitons au travers du projet intitulé « la biodiversité au cœur des bords de champs » travailler de manière collective à une meilleure connaissance de ces structures et surtout à une gestion adaptative qui vous permettra d’en retirer le meilleur parti.

Ce projet est porté par la Chambre d’agriculture avec l’appui de la Fédération des chasseurs de l’Aube et du Réseau biodiversité abeille. Il comporte trois grandes actions à savoir :

  • le diagnostic des bords de champs pour en caractériser l’état et permettre de tracer des pistes d’amélioration,
  • les actions de restauration par du réensemencement et/ou une amélioration des pratiques d’entretien,
  • et des actions de coordination et de sensibilisation auprès d'un large public : aussi bien des différents socio-professionnels que des écoles.

Nous souhaitons, au travers de ce projet, travailler de manière collective avec tous les acteurs pouvant influencer ces structures : agricultures, associations foncières, filières…
L’objectif est de trouver des voies d’amélioration de leur fonctionnalité pour le pérenniser et en accroître la richesse au profit d’une meilleure régulation des ravageurs et des adventices.

N’hésitez pas à revenir vers vos conseillers Chambre d'agriculture pour davantage d’information, sinon nous vous donnons rendez-vous dans les prochaines semaines en tour de plaine pour évoquer ce projet.

Vos contacts :

Aurore CALAME - 07 77 79 64 59 - aurore.calame@remove-this.aube.chambagri.fr
Gérard POILLION - 06 84 77 47 51 - gerard.poillion@remove-this.aube.chambagri.fr
Jérôme CHAUMONTET
- 06 14 43 79 50 - jerome.chaumontet@remove-this.aube.chambagri.fr


INFOS PRATIQUES

La zone d’étude retenue est située au Nord du département de l’Aube entre la vallée de l’Aube et la Vallée de la Seine. Il s’agit d’un territoire d’environ 24 450 ha répartis sur 20 communes qui sont :

 
  • BESSY
  • CHAPELLE-VALLON
  • CHARNY-LE-BACHOT
  • CHAUCHIGNY
  • DROUPT-SAINT-BASLE
  • DROUPT-SAINTE-MARIE
  • ETRELLES-SUR-AUBE
  • LES GRANDES-CHAPELLES
  • LONGUEVILLE-SUR-AUBE
  • MERY-SUR-SEINE
 
 
  • NOZAY
  • PLANCY-L'ABBAYE
  • POUAN-LES-VALLEES
  • PREMIERFAIT
  • RHEGES
  • RILLY-SAINTE-SYRE
  • SAINT-ETIENNE-SOUS-BARBUISE
  • SAINT-OULPH
  • SAINT-REMY-SOUS-BARBUISE
  • VOUE
 

    Réparties à 80% sur la communauté de commune Seine et Aube et à 20% sur celle d’Arcis, Mailly, Ramerupt.

    Le projet est soutenu financièrement par

        

    ]]>
    046-inst-aube
    news-138734Tue, 20 Feb 2024 11:15:13 +0100MAEC | nouvelle mesure sur le Carbonehttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/maec-nouvelle-mesure-sur-le-carbone/Dans ce contexte de transition agroécologique, la Région Grand Est ambitionne d’accompagner 50% des agriculteurs dans leurs transitions grâce à une nouvelle Mesure Agro-Environnementale et Climatique (MAEC) forfaitaire sur le Carbone.OBJECTIF : améliorer de 15% minimum le bilan carbone à l’échelle de l’exploitation par rapport à la situation initiale au bout des 5 années d’engagement.
    • La rémunération est forfaitaire par exploitation à savoir 2.000 € en année 1, 2, 3 et 4 et 10.000 € en année 5
    • Les 8.000 € des 4 premières années sont acquis dès lors que le dossier est validé et les actions effectivement mises en oeuvre (comptez cependant environ 3.000 € pour la réalisation des diagnostics et de l'accompagnement)
    • Les 10.000 € de l'année 5 sont soumis à l'atteinte des 15 % comme suit :

    - Pour un résultat inférieur à 8% : objectif non atteint = 0% du solde à verser
    - Pour un résultat entre 8 et 13% : objectif atteint partiellement = 50% du solde à verser
    - Pour un résultat strictement supérieur à 13% : objectif atteint = 100% du solde à verser
     

    Cette MAEC est
    • exclusivement cumulable avec les MAEC élevages de monogastriques, protection des espèces et entretien des infrastructures agroécologiques,
    • cumulable avec d'autres leviers de rémunération du Carbone , elle permettra de véritablement faire le point et de mesurer les enjeux du Carbone sur l’exploitation,
    • ouverte sur l'ensemble du territoire du Grand Est.

    Pour souscrire à cette MAEC, AVANT LE 15 AVRIL PROCHAIN
    vous devez déposer votre candidature par l’intermédiaire d’une structure habilitée (Chambre d’agriculture) qui vous accompagnera dans la réalisation de votre diagnostic initial et le diagnostic final pour validation des objectifs.

    RENSEIGNEMENTS
    AUBE | Christelle MERAT, 06 29 48 74 48  / christelle.merat@remove-this.aube.chambagri.fr
    HAUTE-MARNE | Sophie BERNET, 06 74 32 46 93 / sbernet@remove-this.haute-marne.chambagri.fr


    Une formation d'une journée est proposée pour appréhender les différentes opportunités (contrats filières vente certificats ou crédits Carbone, MAEC Carbone ...) de valorisation d'une stratégie bas carbone sur votre exploitation.
    Cette journée doit vous permettre d'évaluer votre positionnement par rapport au carbone.

    Aube : mardi 2 avril 2024
    Haute-Marne : jeudi 4 avril 2024

    Pour en savoir plus et vous inscrire >> formation10-52@remove-this.grandest.chambagri.fr

    ]]>
    PAC046-inst-aube
    news-137519Thu, 15 Feb 2024 15:22:00 +0100PAC - nouveauté | DÉROGATION JACHÈRE BCAE 8https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/pac-nouveaute-derogation-jachere-bcae-8/Nos conseillers vous proposent une note d'informations pratiques et vous accompagnent pour faire ce pointConsultez les modalités de dérogation à la première exigence prévue par la norme BCAE8 pour l’année 2024.

    Contact

    AUBE : Emilie GALANT - 06 18 87 60 55 , emilie.galant@remove-this.aube.chambagri.fr
    HAUTE-MARNE : Coralie THERY - 06 73 52 00 94 , cthery@haute-marne.chambagri.fr

    ]]>
    PAC046-inst-aube
    news-138289Fri, 09 Feb 2024 10:28:38 +0100Conseil Stratégique Phytosanitaire : on vous informe !https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/conseil-strategique-phytosanitaire-on-vous-informe/Le 1er février, le Premier Ministre et le ministre de l'Agriculture ont abordé le sujet du Conseil Stratégique Phytosanitaire dans un communiqué de Matignon. Ce dernier annonçant sa suppression sous sa forme actuelle au profit d'une version rénovée, plus efficace et allégée en bureaucratie, comme mentionné : "Suppression du conseil stratégique dans sa forme actuelle et engagement à travailler à un conseil réformé, simple et sans surcharge administrative."

    En réaction, les Chambres d'agriculture de l'Aube et de la Haute-Marne ont mis en pause les activités du CSP, dans l'attente de précisions sur le futur cadre réglementaire.

    Une fois les détails de la réforme définis, nous reviendrons vers vous pour vous proposer une solution adaptée aux nouvelles modalités.

    Pour plus d'informations, contactez :

    florence.pichard@remove-this.aube.chambagri.fr

    ]]>
    046-inst-aube
    news-125023Fri, 19 Jan 2024 11:55:00 +0100MAEC 2024 : réunions d'informationhttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/maec-2024-reunions-dinformation/A NOTER DANS VOS AGENDAS : une série de réunions est organisée dans vos territoires pour vous présenter les dispositifs et les nouveautés 2024Pour vous permettre de prendre connaissance des dispositifs MAEC et des nouveautés 2024, nos conseillers vous proposent plusieurs dates de réunion d'informations dans vos terriroires.

    Au programme des présentations :

    • Cadre régional
    • Projets Agro-Environnementaux et Climatiques (PAEC) ouverts
    • des MAEC portées par la Région
    • Contraintes et critères d'éligibilité généraux
    • Contraintes et des critères d'éligibilité relatifs aux Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC) proposées.

    CALENDRIER DES REUNIONS

    en Haute-Marne

    • Bourmont : mardi 20 février  à 10h - Salle de la mairie, au rez de chaussée
    • Bourbonne les Bains : mardi 20 février  à 14h - Salle de justice de paix à la Mairie
    • ST Geosmes : jeudi 22 février  à 10h - Salle des Fêtes
    • Chaumont  : jeudi 22 février à 14h - Salle A et B de la Chambre d'agriculture
    • Montier en Der : mardi 27 février  à 10h - Salle St Berchaire
    • Rupt : mardi 27 février à 14h - Salle des fêtes
    • EN VISIO le vendredi 01 mars de 10h à 12h | Accéder à la visio

     

    dans l'Aube

    • Rheges : mercredi 21 février à 10h - Salle des fêtes
    • Brienne le Château : jeudi 22 février à 14h30 - Salle PASTEUR
    • Romilly sur Seine : lundi 26 février à 10h - Salle du Parc de la Béchère (rue Carnot)
    • Chaudrey : mardi 27 février à 10h - salle de la mairie
    • Bar sur Seine : mercredi 28 février à 10h - Agence de la Chambre d'agriculture
    • EN VISIO le mardi 12 mars de 10h à 12h | Accéder à la visio
    ]]>
    046-inst-aube
    news-131458Fri, 08 Dec 2023 14:29:00 +0100Prévention contre le mal-être agricole avec le réseau Sentinelleshttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/prevention-contre-le-mal-etre-agricole-avec-le-reseau-sentinelles/La constitution d’un réseau de sentinelles sur notre territoire est l’une des priorités du programme de prévention et d’accompagnement du mal-être en agriculture. 51 sentinelles agricoles ont déjà été formées dans l’Aube et 34 en Haute-Marne, mais il convient d’aller plus loin.Vous avez le souci de l’autre et souhaitez pouvoir vous engager dans la démarche ? La formation Sentinelles vous permettra de :
    • repérer les signes de mal-être, 
    • savoir entrer en contact avec la personne afin de comprendre la situation,
    • être informé des dispositifs d'accompagnements existants sur le territoire afin d'orienter efficacement cette personne.

     

     

    Toute personne majeure, en activité ou non, volontaire et sensible à la souffrance de l'autre, en contact avec le monde agricole et susceptible de repérer des personnes isolées, peut s’engager pour devenir Sentinelle. En intégrant le réseau Sentinelles, vous bénéficierez aussi d’un accompagnement et d’un soutien qui se prolongeront après la formation au travers de l’animation du réseau des Sentinelles.   

    L'objectif du réseau Sentinelles : ALLEZ VERS pour détecter au plus tôt les situations de mal-être.

     

    L'implication de tous, professionnels du monde agricole, élus, retraités... est essentielle, nous comptons sur vous !

    A noter : l’engagement au sein du réseau des sentinelles est une démarche volontaire et personnelle, et s’exerce librement dans le cadre de sa vie personnelle et professionnelle. Aucun recensement nominatif ne sera diffusé en dehors de la MSA et aucune responsabilité ne saurait être recherchée dans l’exercice de cette mission.

    Date à retenir dans l’Aube :

    Formation de NOUVELLES Sentinelles

    Mardi 13 février : 9h - 17h - À la MSA à Troyes

    Date à retenir en Haute-Marne :

    Formation de NOUVELLES Sentinelles

    Mardi 20 février : 9h - 17h-  À la MSA à Chaumont

     

    Vous souhaitez vous inscrire ou avoir plus d'informations, contactez Virginie MORLÉ au 03.25.43.54.56 ou par mail à morle.virginie@remove-this.msa10-52.msa.fr  

    pour vous inscrire (Nom, prénom, organisme et fonction, adresse, numéro de téléphone et mail) et permettre ainsi de poursuivre le maillage territorial que nous sommes en train de créer. N’hésitez pas non plus à relayer cette information au sein de votre entreprise ou de votre entourage. 

    A noter : l’engagement au sein du réseau des sentinelles est une démarche volontaire et personnelle, et s’exerce librement dans le cadre de sa vie personnelle et professionnelle. Aucun recensement nominatif ne sera diffusé en dehors de la MSA et aucune responsabilité ne saurait être recherchée dans l’exercice de cette mission. 

    ]]>
    046-inst-aube
    news-137887Fri, 01 Dec 2023 14:48:00 +0100Rencontres inTERREalto : Le renouvellement des générations agricoles, les collectivités aussi dans la course contre la montre !https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/rencontres-interrealto-le-renouvellement-des-generations-agricoles-les-collectivites-aussi-dans-l/Les Chambres d’agriculture de l’Aube et de Haute-Marne ont accueilli plus de 100 responsables professionnels et institutionnels ainsi que les élus de territoire du 6 au 30 novembre 2023. Des rencontres dédiées aux échanges, présentations des actions et à l’ouverture sur les problématiques locales. Ces rencontres avaient pour objectifs d’échanger, de sensibiliser et d’alerter sur l’enjeu du renouvellement des générations au niveau départemental mais surtout au niveau des territoires.

    2 Chambres d’agriculture, 7 territoires, 7 rencontres, pour placer l’agriculture comme source de solutions et réponses pour leurs territoires. Plus d’une centaine d’élus des territoires ont répondu présents ce qui confirment le besoin de comprendre et d’agir en faveur de l’agriculture.

     

    60% des agriculteurs dans l’Aube et la Haute-Marne ont plus de 50 ans !

     

    C’est le chiffre que retiendront les élus et responsables institutionnels qui ont participé aux rencontres inTERREalto du 6 au 30 novembre sur les 7 territoires. Jérôme Rauline et Nicolas Pieltin, conseillers protection social à la MSA Sud Champagne ont dressé un tableau des départs et installations réalisées en 2022 mais aussi des futurs départs. Des chiffres à considérer dans les perspectives des collectivités, puisque 60% des exploitants agricoles ont plus de 50 ans !

    « Comment moi en tant qu’élu je peux agir ? »Laurent ANTOINE, conseiller d’entreprise à la Chambre d’agriculture a su apporter des solutions aux élus locaux : « au cours des échanges avec les maires, présidents de communautés de commune, je les invite à réfléchir à la création de réserves foncières, échanger avec les agriculteurs de leur territoire, se pencher sur des fins de baux… »

    Ces rencontres ont été bien plus qu'un simple constat, c'était un appel à l'action collective. Face à l'urgence de la situation, élus, professionnels, et acteurs institutionnels doivent s’engagés à travailler main dans la main pour assurer un avenir prospère à l'agriculture de l’Aube et de la Haute-Marne.

    Le thème principal abordé était le renouvellement des générations agricoles. Un enjeu commun sur lequel les Chambres d’agriculture souhaitent confirmer leur compétence avec le dispositif Point Infos Transmission.

     

    ]]>
    Territoire
    news-134597Wed, 25 Oct 2023 17:17:50 +0200Partez gagnant... en réduisant votre empreinte carbonehttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/partez-gagnant-en-reduisant-votre-empreinte-carbone-1/Le carbone tout simplement, avec la formation !Les Chambres d'agriculture vous proposent un parcours pour vous permettre d’intégrer sereinement l’approche carbone dans vos pratiques et même d’aller jusqu’à la valorisation économique de vos efforts consentis via la labellisation de votre démarche (LBC) !

    La 1ère étape que les Chambres d'agriculture vous présentent la formation :

    "Quelle stratégie face au changement climatique ? L'approche carbone pour la résilience de mon système"

    Découvrez le programme de ces 2 jours de formations : le carbone n'aura plus de secret pour vous, vous aurez les clés en mains pour réfléchir à l'engagement de votre exploitation.

     


    Renseignements : Xavier BAUDRY, 06 89 33 79 91 - xavier.baudry@aube.chambagri.fr
    Le carbone tout simplement

    ]]>
    046-inst-aube
    news-134537Wed, 25 Oct 2023 10:41:25 +0200 Des agriculteurs taxés et abandonnés face aux enjeux climatiques et environnementauxhttps://chambres-agriculture.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-agriculteurs-taxes-et-abandonnes-face-aux-enjeux-climatiques-et-environnementaux/Alors qu’il vient d’être décidé de faire adopter le projet de loi de finances sans vote à l’Assemblée Nationale, les Chambres d’agriculture s’indignent du risque de ne pas pouvoir bénéficier de moyens financiers suffisants pour accompagner des agriculteurs pour faire face aux enjeux climatiques et environnementaux faute d’une revalorisation de leurs ressources à hauteur de l’inflation.046-inst-aubenews-134414Mon, 23 Oct 2023 15:09:30 +0200L'herbe = matériau biosourcé ?https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lherbe-materiau-biosource/La fabrication de carton, de papier ou d'isolant à partir d'herbe de la vallée de la Seine bientôt possible ? C'est ce que les chambres d'Agriculture espèrent pour répondre à l'un des enjeux majeurs pour l'agriculture et la biodiversité de demain. Dans le cadre de l'AMI Filières Prairies et Élevages de la Bassée, les Chambres d'Agriculture de l'Aube, de la Marne et de l'Ile de France, avec la compétences de Fibre Recherche et Développement, imaginent les usages des prairies de demain. Force est de constater que l'élevage, principal pourvoyeur de ressource herbagère, recule progressivement dans nos zones alluviales ou plus largement dans toute la champagne humide. Les perspectives ne sont pas réjouissantes avec de nombreux actifs proches de la retraite et sans solution de reprise de leurs ateliers d'élevage. Les chambres d'Agriculture maintiennent leur engagement pour la préservation d'un élevage français et qualitatif tout en commençant aussi à imaginer les solutions complémentaires, ou de substitution, pour maintenir un usage de l'herbe économiquement viable. De cela en dépend leur maintien et par conséquent la préservation de la richesse floristique et faunisitique associée, la préservation de la qualité de l'eau et la préservation d'un cadre de vie diversifié. 

    L'une piste sérieuse réside dans l'usage des fibres de l'herbe pour produire des matériaux biosourcés comme des cartons, du papier, des emballages ou encore de l'isolant. 

    Une première étape vient d'être franchie avec le lancement d'une étude de préfaisabilité pour chercher à savoir si les foins des prairies humides peuvent être une matière première adaptée pour alimenter cette fabrication. 

    Ainsi, environ 500 kg de foin d'été et d'automne ont été collectés dans l'Aube, la Marne et la Seine et Marne pour permettre ces premières analyses dont les résultats seront très attendus pour savoir si des espoirs fondés peuvent être placés sur cette filière. 

    ]]>
    Biodiversité
    news-134384Mon, 23 Oct 2023 12:11:07 +0200Un projet qui passe à sa deuxième phase !https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-projet-qui-passe-a-sa-deuxieme-phase/Que faire de vos prairies ? L'Ami filière Prairies et Élevage de la Bassée explore le champ des possibles et passe la On passe la seconde pour proposer des solutions de revalorisation sur le territoire de la Seine Amont et qui pourront être duplicable à d'autres territoires.

    Dès le démarrage, le projet a été construit sur la base de deux temps de travaux distincts : une phase I visant à mieux cerner les besoins et les contraintes quant aux opportunités de revalorisation de l'herbe et une phase II devant s'appuyer sur les les conclusions tirées en premier lieu pour les déployer et/ou accompagner leur déploiement des outils. Schématiquement, on a donc une phase d'état des lieux et une phase opérationnelle. 

    Démarrée en 2022, la phase I va céder progressivement sa place à la phase II début 2024. Cette dernière nous paraît primordiale car c'est avec elle que les différentes pistes retenues à l'issue de la phase I vont pouvoir être éprouvées en terme de faisabilité et initiées en terme de déploiement. L'objectif reste toujours le même : revaloriser l'usage des prairies agricoles par l'intermédiaire de l'ensemble des leviers possibles : appui à l'élevage, création de nouveaux débouchés, création d'outils d'indemnisation, ... 

    Dans les faits, un dossier de candidature à été déposé auprès de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie, principal financeur actuel du projet,  avec le développement de 4 grands axes de travail : 

    Filière fibre herbagères : Faire émerger une valorisation de l’herbe sous forme d’isolant ou d’emballage pour apporter une solution notamment aux parcelles de fauche tardives et/ou inondables.

    Filières de revalorisation du foin : Faire émerger des opportunités de revalorisation par la consolidation de circuit courts (centre équestre, …), voire l’émergence d’une filière foin pour les NAC

    Filières élevage : Consolider l’existant en allant notamment : chercher à revaloriser les débouchés actuels ou à venir au travers des différentes filières, accompagner les exploitants et les collectivités pour permettre cette revalorisation, concevoir un dispositif permettant de porter à connaissance les parcelles en herbe disponible pour pâturage

    Construction d’un dispositif de compensation environnementale pour la conservation des prairies, notamment pour permettre de maintenir le gisement jusqu’au déploiement des filières, notamment fibre

    Cette phase devrait démarrer lors du premier trimestre 2024 avec toujours un trio d'animation composé de la Chambre d'Agriculture de l'Aube, la Chambre d'Agricultre de la Marne et la Chambe d'Agriculture de l'Ile de France. 

     

    ]]>Biodiversiténews-129690Tue, 27 Jun 2023 15:07:55 +0200Bienvenue à la ferme AUBE : guide disponiblehttps://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/bienvenue-a-la-ferme-aube-guide-disponible/Tout juste sorti, le guide est présenté à la presse pour permettre au réseau de producteurs et d’activités du département de valoriser leur large offre : produits de terroir, magasins, points de retrait, ferme pédagogique, équestre... Découvrez-le ici >>>Découvrir la richesse des territoires aubois

    La promesse du réseau Bienvenue à la Ferme Aube à travers un guide de présentation !

    Les producteurs sont fiers de lancer une nouvelle édition de leur guide. Edité à 5000 exemplaires, il rassemble l’ensemble des informations du réseau Bienvenue à la Ferme Aube : vente de produits, accueil à la ferme, activités pédagogiques, points de vente…

    Ce guide, diffusé par les producteurs eux-mêmes, sera disponible dans les offices de tourisme du département.

    Aujourd’hui, de très nombreux consommateurs sont particulièrement attentifs à leur manière de consommer.
    Grâce à ce support de communication, les producteurs vont leur apporter une solution pratique, rapide et locale. Ils ont pour ambition de renforcer leur lien avec les consommateurs aubois mais aussi saisonniers.

    Leurs objectifs sont :

    • de faire découvrir, déguster des produits locaux transformés avec passion,
    • d’expliquer et de partager sur leur métier, leur environnement.

    Par ce choix, le consommateur pourra ainsi favoriser directement l’économie locale et s’assurer que les producteurs perçoivent la juste rémunération de leur travail.

     


    Vous êtes producteur et vous souhaitez profiter d'un réseau connu, reconnu pour valoriser vos produits et/ou votre activité
    contactez l'animatrice du réseau Bienvenue à la Ferme Aube : Aurélie SENCE, 06 16 61 04 64 - asence@haute-marne.chambagri.fr

    ]]>
    046-inst-aube
    news-126866Thu, 13 Apr 2023 11:54:23 +0200Création d’une filière viande certifiée HVE https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/creation-dune-filiere-viande-certifiee-hve/Dans le cadre de la loi EGALIM, les restaurations collectives auront l'obligation de se fournir en produits issus de l'AB, label rouge, AOP, ... et des produits certifiés Haute Valeur Environnementale (Certification Environnementale de Niveau 3). Dans ce cadre, l'interprofession de la viande INTERBEV et Grand Est Qualité Viande, ont pour objectif de créer une filière viande certifiée HVE afin de pouvoir répondre à la demande de la restauration collective. Pour cela, ils souhaitent certifier 500 élevages dans le Grand Est.

    Pourquoi s’engager dans la démarche ?

    La certification HVE met en avant des bonnes pratiques de l’élevage bovin :

    • Des systèmes peu consommateurs en intrants chimiques, engrais azotés et phytosanitaires
    • Valorisation des prairies permanentes et des systèmes autonomes
    • Le respect de la réglementation nitrates et l’effort de mise aux normes des exploitations
    • Le maintien des éléments du paysage et le respect de la biodiversité

    Démarche en certification collective

    Dans le cadre de l’expérimentation, la certification est portée en démarche collective et le coût s’en voit réduit par rapport à une démarche individuelle. En effet seul un échantillon d’exploitations est contrôlé au titre de la certification afin de valider le système de suivi qualité global de la démarche. Les coûts d’audits sont alors mutualisés et refacturés de façon équitable entre chaque exploitation.

    Les avantages de s’engager dans la démarche

    Majoration de la dotation JA

    Un jeune agriculteur qui s’installe et projette d’être certifié HVZ dans les 4 ans suivant son installation bénéfice d’une majoration de la DJA variant de 3250€ en zone de plaine à 4000€ en zone défavorisée simple et 5000€ en montagne. Ce projet doit être spécifié dans le « Plan d’Entreprise ».

    Exemption du Conseil Stratégique Phytosanitaire obligatoire

    Les exploitations qui sont certifiées HVE sont exemptées du Conseil Stratégique Phytosanitaire obligatoire. Dans le cadre de la séparation du conseil et de la vente de produits phytos, ce CSP devient en effet obligatoire pour renouveler son Certiphyto.

    Crédit d’impôt en 2021 et 2022

    Dans le cadre du plan de relance, un crédit d’impôt de 2500€ est accordé aux exploitations HVE. Ce crédit d’impôt est accordé à la condition que l’exploitation dispose d’un certificat en cours de validité au 31/12/2021 ou délivré en cours d’année 2022.

    Combien ça coûte ?

    INTERBEV GE a déposé un dossier de demande d’aide, dans le cadre de l’AMI filières et est donc subventionné par les Agences de l’Eau et la Région Grand Est.
    La certification sur les trois ans est prise en charge à 80%, ce qui permet de se certifier à moindre coût. Dans le cadre de l’expérimentation INTERBEV GRAND EST le montant de la certification collective s’élève à 350€ HT / exploitation pour 3 ans.

     

    Vous êtes éleveurs bovins, laitiers ou allaitants, souhaitant certifier votre exploitation en HVE et vous vous trouvez sur des zones à enjeux eaux (Aire d'alimentation de captage, bassin versant, zone RAMSAR,...) ?

    N'attendez plus ! Contacter notre conseillère Alice SANTIN :

    par mail à l'adresse alice.santin@remove-this.aube.chambagri.fr 

    ou par téléphone au 06 76 67 35 97. 

     

    ]]>
    046-inst-aube
    news-125658Fri, 17 Mar 2023 10:36:28 +0100Comprendre l'agroforesterie !https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/comprendre-lagroforesterie/Découvrez en vidéo l'expérience d'un GIEE en Haute-Marne composé de 12 fermesLes ATOUTS de l'agroforesterie
    • Par sa multifonctionnalité, l'introduction d'arbres et/ou de haies dans les parcelles agricoles est au cœur des enjeux agro-écologiques actuels et futurs.
    • L'agroforesterie peut également être source de revenu complémentaire pour les agriculteurs (vente de bois d’œuvre, de fruits, de truffes).

     

    Mettre en place un projet d'agroforesterie

    Un projet agroforestier doit répondre à des objectifs qui ont été bien définis dès le départ. Il doit être adapté au système de production et à l'utilisation des parcelles.

     

    La Chambre d'agriculture vous accompagne pour construire votre projet, de la définition des objectifs à la plantation.

    Contact : Renaud Blanchet, Conseiller spécialisé Agroforesterie - 06 26 66 10 61 |rblanchet@haute-marne.chambagri.fr

     

    ]]>
    2023046-inst-aube
    news-112232Tue, 26 Apr 2022 15:23:30 +0200MANUEL TECHNIQUE POURQUOI ET COMMENT RE-PLANTER DU PEUPLIER ?https://aube-haute-marne.chambres-agriculture.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/manuel-technique-pourquoi-et-comment-re-planter-du-peuplier/Ce manuel technique a été construit pour sensibiliser les propriétaires aux investissements et à la rentabilité attendue pour une plantation, accompagner les populiculteurs et améliorer leurs pratiques.Ce document est le fruit d’une collaboration, initiée entre la Chambre d’agriculture de l’Aube, le Groupement Champenois, Garnica avec la consultation de Centre Régional de la Propriété Forestière et de la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles de l’Aube.

    Ce manuel servira de support pour les mois et années à venir pour se tenir informé et être accompagné dans les projets de boisement ou de reboisement.

    • Il apporte nombre d’éléments de réponse à tous ceux qui s’interrogent sur la filière peuplier.
    • Il constitue une pièce importante du travail que nous engageons localement, et communément, sur la formation, la sensibilisation, l’accompagnement et le conseil auprès des agriculteurs, des élus locaux et des filières.

     

    Notre objectif est le développement de cette filière dans le respect des enjeux des territoires et dans l’intérêt de la profession agricole.

     

    Le 21 avril 2022 s'est tenue la conférence de presse de lancement du Manuel Technique "Pourquoi et comment (re)planter du peuplier ?", pour l'occasion 

    la Chambre d'agriculture, le Groupement Champenois, la FDSEA 10 et GarnicaES ce sont réunis afin de présenter les atouts de cette culture et le but de son developpement dans le département. 

     

    Nous restons à votre disposition pour vous apporter les réponses aux questions qui resteraient encore en suspens et pour vous apporter toute l’aide nécessaire pour la bonne réalisation de vos projets.

    ]]>
    2022046-inst-aube