Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Lutte prévention contre la prolifération des processionnaires

Lutte prévention contre la prolifération des processionnaires

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Ces dernières années les chenilles processionnaires se multiplient en France.

 

 

 

 

 

 

Suite au décret du 25 avril 2022, elles font partie des espèces nuisibles à la santé humaine. Elles provoquent d’intenses démangeaisons, conséquences au niveau des voies respiratoires mais également des yeux.

La préfete de l’Aube a signé un arrêté préfectoral au 11 juillet 2022 portant obligation de lutte contre les proliférations de chenilles processionnaires du pin et du chêne. Il s’applique à tous dès lors que les arbres concernés sont susceptibles d’avoir un impact sur la santé des riverains (et de soi-même). L’arrêté liste les moyens pour lutter et prévoir contre la prolifération.

  • Lutte mécanique : destruction des nids ou plaques de nymphose/Piégeage des chenilles
  • Lutte chimique ou microbiologique : Elle pourra être utilisée dès lors qu’un produit biocide aura été autorisé pour cet usage. En cas de nécessité réglementaires relative à l’achat, la détention et l’application des produits biocides et des spécificités du contexte local.
  • Prévention par confusion sexuelle permettant d’attirer les papillons en période de vol
  • Prévention biologique permettant de favoriser la présence de prédateurs tels que huppes, mésanges, chauve-souris, insectes, ou de privilégier l’implantation de certaines essences d’arbres.

 

Pour informations : ces moyens seront à utiliser selon un calendrier donné et à respecter afin de réduire le danger de cette espèce.

Chenilles processionnaires - DANGER