Vous êtes ici : Accueil > Actualités > [ALERTE] PESTE PORCINE AFRICAINE

[ALERTE] PESTE PORCINE AFRICAINE

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Des cas de Peste Porcine Africaine se multiplient en Europe et se rapprochent de la France.

Après la découverte de 15 cas au cœur de Rome (sangliers) depuis le début du mois de mai, un dernier cas a été détecté en Allemagne à 6.5 km de la frontière française au niveau de Colmar, et à plus de 500 km des cas sur sangliers de Saxe et du Brandebourg. La caractérisation génétique de la souche virale n’est pas encore connue. Les données épidémiologiques actuellement disponibles ne permettent pas d’identifier l’origine de ce cas.


L’analyse des cas et notamment les cas recensés à Rome (400 Km des foyers principaux du Piémont et de Ligurie 136 cas recensés à ce jour) semblent confirmer que le virus est dans la majorité des cas transporté par des activités humaines et notamment par des résidus de viande ou de charcuterie de porc apportée par des travailleurs des pays de l’est ou importé illégalement, que les sangliers glanent dans les déchets.

La mauvaise gestion des déchets dans les grandes agglomérations semble être un des axes de propagation du virus.


Le dernier cas identifié en Allemagne a été détecté dans une exploitation de polyculture élevage porcine de 35 porcs en plein air qui emploie de très nombreux saisonniers pour la récolte des fruits et légumes. 140 travailleurs ont été observés la semaine dernière, la majorité étant originaires de Roumanie, ainsi que de Pologne et d’Ukraine.


Le Rhin canalisé à l’ouest, du côté Français, ou le courant est fort pourrait constituer une barrière naturelle au déplacement de sangliers éventuellement porteurs. Des sangliers pourraient en revanche traverser le Rhin non canalisé et atteindre des iles Françaises notamment la réserve naturelle de l’ile de Rhinau. Le risque de passage d’un sanglier de l’Allemagne vers la France semble donc assez faible mais ne peut pas être totalement écarté.


 Il convient de rappeler que la peste porcine africaine n’est pas transmissible à l’homme. Elle concerne exclusivement les porcs, les sangliers et les phacochères. 
A ce jour, la France reste indemne de peste porcine africaine et nous souhaitons tout mettre en œuvre pour le rester.


Des mesures de biosécurité sont prises par les professionnels de la filière porcine pour protéger et sécuriser les élevages et les entreprises de toute contamination par la peste porcine Africaine ou autre pathogène.

  • Transport du virus par les activités humaines : véhicules, aliments, matériels contaminés (appelé « risque sandwich »). 
  • Se mobiliser et informer sur les risques et les mesures de prophylaxie

 

La situation est extrêmement inquiétante car les conséquences économiques seraient désastreuses pour l’économie de la filière porcine française. Les professionnels de la filière sont mobilisés aux côtés des pouvoirs publics et des chasseurs afin de tout mettre en œuvre pour éviter l’introduction du virus sur le territoire et maintenir le statut indemne de la France, statut primordial pour permettre les exportations.


La sensibilisation des travailleurs originaires des pays de l’est et des transporteurs/routiers est donc primordiale.


Plus d'information sur la peste porcine africaine 

Votre contact : Julien koefoed - julien.koefoed@remove-this.apca.chambagri.fr


Nous vous remercions par avance pour votre mobilisation.

Peste porcine africaine : les bons gestes pour ne pas véhiculer la maladie